Être père, être mère...

Peu de monde cette fois-ci à la conférence organisée par la CSF sur le thème : « être père, être mère... ou simplement parent », qui s'est tenue le 25 janvier à "La Couronne".

Un sujet qui n’a pas inspiré le public ?... pourtant, cette question reste source d’échanges animés. En effet, la répartition des tâches à la maison et à l’extérieur reste un débat au sein de la société. Selon Rachel Wolff, conseillère conjugale et familiale, les études actuelles continuent de montrer qu’il est important pour de nombreux couples, que le père gagne plus d’argent que la mère dans le foyer. Peut-être est-ce pour cela que dans certaines familles, le travail du conjoint est prioritaire sur celui de la femme… ? Mais la société évolue, doucement… La femme revendique aussi son droit à travailler, à ne pas être « consignée » à la maison. Pour la répartition des rôles papa-maman : là encore les choses changent. De plus en plus de papas assurent leur place en cuisine ou auprès des enfants. Il s’agit de trouver le bon équilibre entre les charges et la disponibilité de chacun. Et quand on parle de part féminine ou part masculine chez chacun, il faut peut-être déjà se poser la question de ce qui serait « féminin » ou « masculin » : un papa qui montre de la tendresse pour son enfant a-t-il une part « féminine »…ou est-il tout simplement un parent aimant… ? Prochaine conférence débat, jeudi 24 mai avec pour thème le "passage de l'enfance à l'adolescence".