Déjà 30 ans

1987-2017, cette année les communes d'Oberhoffen-sur-Moder et Jugenheim outre-Rhin, fêtent leur 30ème anniversaire de jumelage.

Cet événement a donné lieu le 15 octobre dernier à un déplacement d'une délégation de 38 personnes, qui s'est rendue en bus à Jugenheim, en compagnie du maire de la commune Gunter Schumacher, du 1er adjoint Léonard Gabel, et des adjoints Pierre Chatelain, Nicole Ferry et Brigitte Roser. Une journée de retrouvailles qui vient s'inscrire dans les liens qui unissent les deux communes depuis 1987. Pour cette journée, le premier arrêt était donné à 10h30 au bistrot-café "Citadelle" à Mayence, où les français ont été rejoints par leurs homologues, emmenés par leur maire Petri Herbert. Ensemble, ils sont partis à pied à la découverte du quartier français de Mayence, 200 000 habitants, une ville détruite à 80% pendant la seconde guerre mondiale, et qui se veut être aujourd'hui plus moderne tout en conservant son patrimoine historique. Pour les accompagner à travers les rues et places, deux guides issus de l'institut de géographie de l'université de Mayence étaient à leur disposition. A 13 heures, pause déjeuner à Jugenheim où un buffet attendait la centaine de convives. S'en est suivie, sous un soleil radieux, une visite de l'église de la commune et de ses peintures datant du moyen-âge. Le programme s'est ensuite terminé en musique avec à l'affiche, une chorale composée d'une trentaine d'enfants puis d'un orchestre de jeunes qui ont interprété entre autre en français, "Champs-Elysées". Un moment amical où chaque maire s'est exprimé sur le lien qui unit depuis une trentaine d'années les deux communes avec un échange de cadeaux symbolisant ce partenariat. Un moment qui s'est clôturé par un discours de la pasteure, puis d'un récit commenté par un historien, sur la naissance de cette commune jusqu'à aujourd'hui. La délégation a repris la route vers la France en début de soirée après un dernier en-cas. En souvenir de cette journée, chacun est reparti avec un verre à l’effigie des 1250 ans de la fondation de Jugenheim ainsi qu'une bouteille de vin, petit clin d’œil sans aucun doute à ce village viticole.

Article : Régis FALCO