Bonne année

Le mot de Gunter Schumacher, maire d’Oberhoffen-sur-Moder.

Mesdames, Messieurs, mes chers Oberhoffenois, 

C’est avec plaisir que je m’adresse à vous pour présenter mes vœux en tant que Maire de notre si belle commune. La fonction qui m’a été confiée en mars 2014 est une grande responsabilité que j’ai pris à coeur et j’entends l’assumer avec détermination, rigueur et enthousiasme, jusqu’à la fin de mon mandat. 
Je m’explique ; lorsque je rentre chez moi après une belle journée comblée de multiples tâches accomplies, j’aime m’arrêter au hasard des rues et ruelles que je parcours à travers notre village pour admirer notamment l’aménagement fleuri et voir ce qui pourrait être encore amélioré dans l’ensemble de cette commune grandissante. 
Chers concitoyens, je vous remercie pour le soin et l’intérêt que vous apportez à notre village. J’ai aussi la chance de pouvoir m’appuyer à la fois sur la compétence de mes collègues, adjointes et adjoints, conseillers, ainsi que sur le dévouement et l’implication du personnel communal. De ce fait, durant ces dernières années, notre commune a connu « comment dire » une certaine résonance médiatique, (notre village serait accueillant et très sollicité), et j’en suis fier. Sachez qu’aujourd’hui, des visiteurs de communes alentour traversent volontairement notre village afin d’en apprécier son embellissement année après année, c’est le message qui m’est rapporté le plus souvent lors de réunions, commissions d’agglomération et même départementales. Ayant été récemment à Paris, notre nouveau Député Vincent Thiéaut m’a félicité pour la beauté du village. 
Sachez que les jeunes apportent eux aussi leur pierre à l’édifice et ceci, grâce à un événement dernièrement mis en lumière par les médias, je veux parler du renouvellement du conseil municipal des jeunes, bravo ! 
Avant de revenir sur l’année écoulée, parlons du bilan et des projets communaux. De récentes réalisations et des travaux en cours améliorent notre commune. Je pense notamment aux travaux encadrés par la communauté d’Agglomération, avec la réfection de la tribune du terrain de Foot. A cette occasion, des toilettes publiques devenus indispensables ont été aménagés, ces derniers seront accessibles aux usagers de l’aire de jeux située à proximité. 
Bien d’autres travaux sont encore à prévoir pour mieux sécuriser notre patrimoine. Les trois boxes de garage construits en face des ateliers avec accès au « parking du  Messti » sont des bâtiments compensatoires pour les associations « Aviculteurs » et « Ornithologie » qui entreposaient dans l’ancienne caserne de pompiers, rue de l’hiver, les cages d’oiseaux utiles lors d’expositions. De même, l’ « Aéroclub » pourra occuper un des boxes pour y stocker leur surplus de matériel. 
Je vous informe qu’au début de l’année 2018, dans les anciens ateliers municipaux à l’arrière du Crédit Mutuel, s’installera la sécurité (Protection Civile 67) financée par la CAH, l’aéroclub y trouvera également un nouveau chez soi après avoir occupé l’ancienne laiterie durant plusieurs années. 
Le lotissement du Binsen aujourd’hui avance à grand pas. En 2018 nous verrons les maisons et bâtiments sortir du sol, les terrains sont considérablement sollicités, la première tranche est presque bouclée.Toute personne intéressée est invitée à venir s’informer en mairie durant les heures d’ouverture, quelques lots sont encore à pouvoir suite au changement de la Loi Pinel. 
Je vais vous citer un extrait d’un livre « Le chemin de l’espérance ». 
« …ce qui pour nous est certain, c’est que nous avons besoin aujourd’hui d’une nouvelle politique, une politique du vouloir-vivre et revivre qui nous arrache à une indolence et à une résignation mortelles. Cette politique du vouloir-vivre prendra les traits d’une politique du bien-vivre…Le vouloir-vivre nourrit le bien-vivre, le bien-vivre nourrit le vouloir-vivre; l’un et l’autre, ensemble, ouvrent le chemin de l’espérance ». 

Chers villageois, 
Je souhaite à toutes et à tous une excellente année 2018, une année pleine de bonheur. 
Une année où la tolérance prendra le pas sur la haine, 
Une année où la lumière prendra le pas sur l’obscurantisme, 
Une année où les plus intolérants trouveront le chemin de l’espérance… 
Chers concitoyens, pour terminer, je souhaite encore adresser une pensée pour ceux qui nous ont quittés en 2017. Qu’ils reposent en paix. 

Votre maire, 
Gunter Schumacher