Les aînés sous le chapiteau...

A la salle des fêtes, le cirque « Ober’Circus » avait installé son chapiteau le dimanche midi du 10 février, les invités étaient bien à l’abri lors du repas annuel des aînés.
 

Des l’entrée, une arche haute en couleur et des cages d’animaux en peluche, accueillaient sur un tapis rouge, les convives et personnalités politiques régionales, adjoints au maire et élus honoraires. La grande salle décorée de rouge et de blanc, du sol au plafond par l’équipe technique communale, affichait sous sa verrière, un trapéziste suspendu à sa balançoire face à un clown jouant l’équilibriste sur un vélo, le dépaysement offert par la municipalité aux convives attablés en toute convivialité est vraisemblablement réussie, "160 personnes âgées de plus de 70 ans ont répondu présents à l’invitation, c’est un tiers de l’ensemble des aînés de la commune" confie Nicole Ferry, adjointe au maire en charge des personnes âgées qui a orchestré l’événement. En préambule, le maire Gunter Schumacher a, à travers son discours, communiqué son plaisir de pouvoir accueillir chacun à ce traditionnel repas puis a émis une pensée particulière aux absents partis trop tôt. S’en est suivi, une minute de silence. Il est ensuite revenu sur l’année 2018 durant laquelle son équipe a eu l’honneur de fêter l’anniversaire de 74 seniors et féliciter 14 couples pour les noces d’or, de diamant, dont 2, de palissandre, avant d’annoncer le centième anniversaire de Monsieur Muller Émile, le 13 février prochain.

Les invités Claude Sturni Maire de Haguenau et Président de la communauté d’agglomération de Haguenau, Dennis Hommel Conseiller Départemental, Cathy Kientz Conseillère Régionale et Vincent Thiébaud Député, et le pasteur de l’église protestante Monsieur Reeb se sont exprimés, ainsi que le nouveau pasteur de l’église Adventiste d’Oberhoffen-sur-Moder, Monsieur François Todesco qui a offert un discours innovant. C’est avec ses mots qu’il a encouragé tout un chacun, à tout âge et tant que la santé le permet, à persévérer dans la réalisation d’un projet qui lui tient à cœur. Il a illustré ses propos en s’appuyant sur des œuvres réalisées par certaines personnalités publiques à l’image de l’auteure Laura Ingalls Wilder qui écrivit la petite maison dans la prairie à l’âge de 85 ans. Agents communaux, conseillers municipaux, adjoints, membres d’associations et bénévoles, c’est une équipe de 35 personnes, qui pour certains étaient costumés en clowns et saltimbanques, a assuré le service en cuisine et en salle afin que les convives apprécient le menu récréatif, le tout, ponctué de tours joués par un magicien bénévole au détour des tables.

Article : Carole FALCO