L'autonomie de l'enfant

Le but de tout parent est d’amener son enfant à être autonome : qu’il puisse lui-même plus tard mener sa vie, ses projets.

La conférence qui s'est tenue début juin à Oberhoffen-sur-Moder avait donc pour thème « L’autonomie de l’enfant ». Bénédicte Valette d’Osia, de l'association "Grandir encore" a répondu à la demande de la CSF pour répondre à une trentaine de parents présents lors du débat. Elle a mis notamment l’accent sur la manière trop souvent négative de parler : « ne fais pas ça ! ne monte pas là ! tu n’as pas écouté ce que je t’ai dit ! etc... ». Au contraire, pour accompagner son enfant vers l’autonomie, qu’il soit petit ou adolescent, le parent doit positiver. Par exemple : « tu as renversé ton verre, tu essuies et tu feras plus attention la prochaine fois ». Cependant, il faut le reconnaître : ce n’est pas facile de modifier sa façon de parler, et cela demande un travail sur soi…et beaucoup de patience… Ensuite, elle a expliqué les changements qui se font chez l’enfant : petit ou ado, les neurones sont perpétuellement en construction…ce qui implique qu’une chose dite une fois à l’enfant ne « s’imprime » pas immédiatement : les, parents, doivent répéter les consignes, souvent de nombreuses fois, avant qu’elles ne soient acquises par le jeune. Cette intervention a permis au public présent de mieux comprendre ce qui se joue physiquement mais de manière invisible chez l’enfant. Cela aidera peut-être certains à avoir la patience nécessaire jusqu’à la fin de croissance du jeune… Estimée vers 25 ans… Les prochaines conférences-débats de la CSF-APFS d’Oberhoffen-sur-Moder auront lieu après la pause estivale.

Sur la photo  : Bénédicte Valette d'Osia, de l'association "Grandir encore" en pleine conférence.