Balade nocturne, caméra au poing

Une quinzaine de citoyens ont répondu présent à l’invitation d'Alter Alsace Énergies pour assister à la nuit de la thermographie, organisée le 26 janvier dernier.

La soirée commença par un premier tour de table à l’espace socioculturel La Couronne autour des clés d’une bonne rénovation énergétique : l’isolation, l’étanchéité, la ventilation, sans oublier les aides financières. Parmi les thèmes abordés, le chauffage. Et sur ce point-là, pour Alfred, propriétaire d’une maison individuelle dans la
commune, la réponse passe par les énergies renouvelables et en particulier les panneaux photovoltaïques. Il se félicite encore aujourd’hui de son installation qui lui rapporte chaque jour un complément d’énergie, même dans les conditions hivernales actuelles.

Autre exemple de la soirée : une famille qui a rénové en Alsace sa maison de 1954 qui compte 151 m² de surface habitable. Avant rénovation, leur facture de chauffage s’élevait à 5 134 euros/an. Après passage aux normes BBC, leur facture a fondu de 4 198 euros. Parvenir à 936 euros/an de chauffage par an s’avère être une réelle économie pour un coût global d’investissement sur 14 ans de 60 084 euros.

Après ce premier échange qui s’est terminé par la distribution de brochures et guides, la deuxième partie de soirée a emmené la délégation à travers certaines rues du village. Caméra thermique au poing, ils ont ainsi scruté les fuites de chaleur de certaines habitations des propriétaires présents, soucieux de la qualité de leur isolation. L’absence d’une isolation non homogène voire absente à certains endroits revenait régulièrement dans les constatations. Pour Elie Selle, la caméra thermique a quand même ses limites. Elle doit être utilisée avec précaution et expérience. Elle ne permet pas de quantifier les déperditions de chaleur, juste de les souligner. Pour connaître exactement quelles parties du logement sont les plus déperditives, une étude thermique est nécessaire.

Contact : Urba Concept - Jean-Marie Thomann au ✆03 88 68 37 00 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

- Article DNA du 30 janvier 2016 -