Quand petit-déjeuner rime avec solidarité !

Un élan de solidarité, c’est ce qui a mu depuis le milieu de la semaine les membres de l’amicale des donneurs de sang bénévoles de la commune.

Et cela dès le jeudi après-midi où il s’agissait de préparer la collation après don, une collecte étant programmée ce jour-là. Cette fois-ci, un cordon-bleu de dinde, du gratin dauphinois et de l’ananas avec garniture étaient proposés aux 82 donneurs dont 8 premiers dons.

Après cette petite mise en jambes, était de nouveau venu le temps de faire les emplettes, le planning et de préparer les tables pour le petit-déjeuner gourmand qui a eu lieu ce dimanche matin, toujours à la salle des fêtes d’Oberhoffen-sur-Moder, et pour lequel 130 personnes, donneurs ou non, s’étaient inscrites, dont beaucoup de « revenants » qui étaient comblés lors de la prestation de l’année dernière. Avec toujours le même engouement du côté des membres, déjà affairés au petit matin pour préparer le buffet, remplir les cruches, cuire les petits pains et chauffer les boissons, les bénévoles ont été récompensés par le satisfecit quasi général exprimé par les participants. Les « c’était bon, on s’est régalé, on a l’embarras du choix, on reviendra », étaient des mots souvent entendus... Il est vrai que le choix était là pour satisfaire des plus exigeants aux plus affamés : buffet sucré et salé, café et tisanes variées, chocolat, petites viennoiseries, gâteaux de toutes sortes, crêpes, céréales, fruits secs, confitures maison, biscuits, jus de fruits variés, saucissons et charcuteries, lard, jambons, fromages, fruits, oeuf sous toutes ses formes : mollet, brouillé, dur, pas dur, à la coque etc. Et tout cela à volonté !

Un idéal de générosité

Un bon point pour les plus petits, car malgré leur jeune âge, ils montrent déjà de l’entrain et participent dans la mesure de leurs moyens, tant à la préparation de la salle que le débarras des tables. Même la plonge ne les effraie pas, et s’en donnent à coeur joie dans le maniement des assiettes et autre vaisselle, aidés, il est vrai, par le lave-vaisselle, et une crainte bien dissimulée par les adultes qui les surveillent !

Après cette fin de semaine certes fatigante pour certains, mais oh combien conviviale et enrichissante pour tous, la satisfaction d’avoir partagé un idéal de générosité a été la plus belle récompense des bénévoles. Le don de sang n’est en soi pas un acte anodin. Il témoigne bien souvent d’une réflexion de longue date dont il est l’aboutissement, la volonté obscure mais bien réelle de faire quelque chose de bien en faveur d’une personne qui souffre et qu’on ne connaîtra jamais.

Prochaine collecte : Jeudi 24 mars de 17 h à 20 h à la salle des fêtes, rue du Cimetière. Au menu, couscous royal, dessert et café.

- Article DNA du 27 janvier 2016 -